Tuesday, 5 January 2010

The Real Deal.

I have been insisting for years that the methods available in the average Martial Arts school do not automatically translate to Self Defence. That is not to say that the information they teach, ‘forms’, Katas, Jurus, Qigong etc., are invalid but attempting to ‘apply’ this training exactly as it is learned will fail in an extreme situation as there are factors in a ‘real’ scenario that are rarely considered.
In a ritualized encounter the aggressor will ‘puff’ himself up, chest expanded, face and ears red, fists clenched, eyes wide, he may begin to sweat and his voice will be loud and shrill. Generally, he will begin by showering you with invectives and insults, most of them using foul language often of a ‘sexual’ nature, all symptoms of his intent to intimidate and assert his control of ‘territorial rights’; “You looked at my wife/girlfriend!” or, “That parking space is mine!”. This person may indeed attack and hurt you but he is still ‘normal’ or, if you will, ‘human’. In all probability, once his ego has been placated and he is satisfied that you are ‘submissive’, the attack will stop as his goal of the dominant, ‘Alpha Male’, has been reached.
The person described is in a ‘ritualized’ state and without doubt dangerous, however, he has nothing whatsoever in common with a man or woman who is in ‘survival mode’. A person who switches to this state may do so spontaneously on perceiving extreme physical danger or may have been taught to enter into it at will through training in certain Martial Arts methods.
This ‘state’ manifests itself physically – the face and ears become pale, almost grey and pasty looking, the pupils of the eyes become small and may take on a glazed, distracted look. The jaw will retract, the shoulders will drop, the chest will concave and the body as a whole will ‘contract’. The voice, should he or she say anything at all, will be low in both volume and tone, or may resemble the whine or growl of an animal.
Here we are dealing with somebody who has no interest in ‘competition’ or ‘winning’, they will react without any warning and with the upmost ferocity should there be no alternative. It make little difference how big the attacker is, whether he has studied Martial Arts or how ‘macho’ he appears, the intended ‘prey’ will react using anything and everything at his/her disposal to ‘survive’, incapacitating the attacker as quickly as possible. I have seen a woman do exactly this when she and her daughter were threatened. This, to my mind, is what Self Defence is all about.

J’insiste depuis des années sur le fait que les méthodes en vigueurs dans certaines écoles d'arts martiaux ne traduisent pas automatiquement le concept de défense personnelle . Cela ne veut pas dire que l' enseignement, des (formes, Katas, Jurus, Qigong) etc., n’ est pas valable mais que s’il on s’en tient au principe de « appliquer » cet enseignement exactement comme il a été transmis alors, il est probable que cela échouera dans une situation extrême car il y a des facteurs dans une réelle situation d’agression qui sont rarement considérés.

Dans l’altercation le comportement de l’agresseur peut se traduire par des agissements tel que, vous respirer fortement au visage, s’avancer la poitrine en avant avec le visage et les oreilles rouge de rage, les poings serrés, les yeux exorbités par la colère, il commencera à transpirer et il se mettra à hurler de manière forte et aigue. Généralement, il commencera à vous importuner avec des injures et des insultes. La pluparts des agresseurs utilisent un langage violent souvent de nature sexuelle ainsi que tous les moyens pour vous intimider et affirmer leurs contrôle sur vous et sur leurs territoire. il vos provoquera avec des phrases comme « tu as regardé ma femme/fiancée » « cette place de parking est à moi » Cette personne peut en effet vous attaquer et vous blesser mais (il est normal ou, humain). Plus que probablement, une fois que son ego sera calmé et qu’il sera satisfait de vous avoir soumis, l'attaque s'arrêtera, vu que son but, celui de mâle alpha dominant, a été atteint.

La personne décrite est dans un état ritualisé et il est de ce fait sans doute dangereux, cependant, il n'a rien à voir avec un homme ou une femme qui se retrouve malgré lui en condition de survie. Une personne qui aurais la capacité de passer en mode survie pourrais spontanément percevoir le danger physique extrême ou bien avoir pu l’apprendre en se formant à certaines méthodes d'arts martiaux. Cet état se manifeste physiquement le visage et les oreilles deviennent pâles, le regard presque gris et pénétrant, les pupilles deviennent étroites et les yeux peuvent prendre un aspect vitreux . La mâchoire se rétractera, les épaules tomberont, la poitrine rentrera et le corps dans son ensemble se contractera . La voix, si lui ou elle parle, sera basse en volume et tonalité, elle ressemblera au gémissement ou grondement d'un animal.

Ici nous avons à faire avec quelqu'un qui n'a aucun intérêt pour la compétition ou la victoire aux points, ils réagirons sans aucun avertissement et avec la plus grande férocité et il n’y aura aucune alternative. Elle ou lui ne fera aucune différence sur la morphologie de l'attaquant , grand, ou tout aussi fort qu’il soit, s'il a étudié des arts martiaux ou si c’est un macho (la proie qu’il s’était choisie réagira en utilisant n'importe quoi et tout à sa disposition) « pour survivre », en frappant l'attaquant aussi rapidement que possible. J'ai vu une femme qui fit exactement ceci quand elle et sa fille furent menacées. Pour moi, c’est de cela qu’il s’agit quand on parle de Self Defence.

No comments:

Post a Comment